• English
  • Français

LE DÉFI : COMPRENDRE LES BESOINS DES ENFANTS DE LA RUE

DÉFINITION

Les enfants des rues sont maintenant beaucoup plus largement définis comme des enfants avec des connexions multiples et variées avec la rue; certains vont y vivent, d’autres vont y travailler, certains maintiennent leurs relations familiales tandis que d’autres ont été mis à l’écart ou ont choisi de rompre tout contact. Notre projet à Kinshasa travaille avec des enfants qui vivent en permanence dans la rue pour des raisons qui leur échappent, souvent parce qu’ils ont été accusés de sorcellerie et forcés de quitter leur famille.

NOMBRE D’ENFANTS CONCERNÉS

Il est impossible de connaître le nombre total d’enfants des rues dans le monde entier, mais il est estimé à plus de 100 millions. Pour plus d’informations sur la question universelle des enfants des rues, vous pouvez visiter les sites web détaillés sur notre page Liens utiles.

Le nombre d’enfants vivant dans les rues de Kinshasa est passé de 11 800 en 2006 (Unicef​​) à 30 000 en 2015 (Caritas Congo) et continue de croître. Beaucoup de familles de toute la RDC, ayant auparavant une vie pauvre mais durable dans les communautés rurales, choisissent de se d’émigrer dans la capitale dans l’espoir de trouver une vie meilleure : amélioration du logement, de l’éducation, des soins de santé et des possibilités d’emploi. En réalité, ils ces conditions n’existent pas à Kinshasa. En ville, ils se retrouvent dans une situation pire que dans leurs communautés rurales et les pressions de l’extrême pauvreté, la faim, l’absence de domicile, etc. ont des effets dévastateurs sur les relations familiales. Nous travaillons dans le quartier de Makala où il y a une concentration particulière d’enfants des rues.

SITUATION ACTUELLE

Les enfants ont tous vécu un éclatement de leur famille résultant de la profonde pauvreté au sein de celle-ci, ce qui les a souvent conduit à la quitter, ou à en être rejeté. Beaucoup ont été victimes d’abus – psychologique, physique et/ou sexuelle – et d’autres sont dans la rue à la suite d’accusations de sorcellerie. Quand ils arrivent dans ​​la rue, ils sont souvent très traumatisés et il n’y a personne pour les aider ou pour protéger leurs droits. Il n’existe pas à Kinshasa de gouvernement efficace, d’assistance sociale, de protection juridique, etc. et ces enfants se trouvent soumis à la violence, aux abus, à la discrimination et à l’exploitation par la société en général, et souvent par la police en particulier.

OBJECTIFS

Ce projet vise à apporter des changements durables dans la vie des enfants. Afin d’éviter la misère et les violences de la vie dans la rue, autant que possible seront réunis avec leur famille (ou leur famille élargie). Même lorsque cela est impossible, nous nous efforçons de renforcer chaque enfant dans son identité et sa dignité, de les inciter à poursuivre leurs études, de prendre en main leur propre avenir, et d’encourager l’évolution des mentalités au sein de la société.

Nos partenaires